Les végétariennes

Marine

30 novembre 2014
image

Marine, 28 ans, Asnières sur Seine, employée à la SPA.

Depuis combien de temps es-tu végétarienne ?
Depuis 13 ans.

Comment et pourquoi es-tu devenue végétarienne ?
A l’âge de 15 ans, je suis passée devant un camion qui livrait une boucherie… la vision des carcasses attachées, le sang… L’arrêt du poisson est venu quelques temps plus tard.

Que manges-tu et que ne manges-tu pas qui provient des animaux ?
Je ne mange pas de viande, je mange des oeufs bio et je diminue le plus possible les produits laitiers, car c’est un non sens lorsqu’on se renseigne sur les conditions de production, qui sont les mêmes que pour la viande, voire pires.

Attaches-tu autant d’importance à porter du cuir, fourrure, plumes, que d’être végétarienne ?
Oui.

Si tu n’en portes pas, quelles sont tes marques préférées ?
Il y a pleins de marques qui font du synthétique sans forcément être spécialisées ! Par exemple il y a de très beaux sacs synthétique chez Zara.

Utilises-tu des produits de beauté testés ou non testés sur les animaux ? Quelles sont tes marques préférées ?
Oui, et ma marque préférée est Lavera.

Le bio est-il important pour toi ? Quels produits bio utilises-tu ou manges-tu ?
Oui, il vaut mieux manger moins mais mieux. On trouve de tout dans les supermarchés spécialisés et une certaine variété dans les supermarchés classiques, comme Bjorg ou Un monde Vegan. Pleins de recettes végétariennes/vegan sont succulentes (exemple le blog Cléa cuisine), il suffit juste d’y penser!

Soutiens-tu une association de protection animale ?
SPA, Rev Animal et L214.

Comment ressens-tu les réactions de ton entourage face à ton végétarisme ?
Avec les années on n’y fait plus attention… Rarement curieuses, souvent négatives.

Des personnes sont-elles devenues végétariennes à ton contact ?
J’espère ! Ou ont au moins diminué leur consommation…

As-tu un message à faire passer ?
Oui, après le végétarisme, il faut ensuite se pencher sur le problème des oeufs, de la laine, etc… Mais si les gens réduisaient au moins leur consommation excessive de viande « malade », bourrée aux antibio, etc… il y aurait déjà des millions de vies sacrifiées en moins.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply