Alimentation

Le foie gras

11 décembre 2014
image

Le foie gras est un foie malade.

C’est évidemment le résultat d’un acte de cruauté, mais au delà de ça, je voudrai préciser aux non-végétariens qu’il ne faut pas manger quelque chose d’aussi malsain.

Voici la taille d’un foie d’oie normal, puis d’un foie d’oie gras, dix fois supérieur :

image

Le foie gras est obtenu par gavage. Je précise que le gavage est à la base une torture pratiquée au Moyen Âge.

Une grande quantité de purée de maïs est administrée de force aux oies, tous les jours, par le biais d’un tuyau en fer. Le producteur enfonce le tuyau dans l’oesophage de l’oie, pour l’obliger à avaler le produit, et c’est fait si violemment que la gorge se perce souvent…

Ce gavage correspond à forcer un humain à manger plus de 10kg de pâtes par jour, sans boire évidemment.

83 millions de canards et d’oies vivent ce martyr chaque année dans le monde.

Comment ce foie malade est-il devenu un des symboles de la gastronomie française ? Comment la France ose-t-elle exporter ce produit si dégoutant ? Les 3/4 des pays européens ont pourtant inscrit dans leurs lois l’interdiction formelle de gaver un canard, au même titre qu’une personne qui gave un chat ou un chien serait punie pour maltraitance.

Quand il est bien coupé sur des petits fours, les consommateurs oublient ce qui se cache derrière. Ils sont pourtant les seuls responsables de ces actes de cruauté. Qui achète un foie gras, demande directement à un producteur de gaver une oie deux fois par jours, pendant deux semaines, la laissant pleurer de douleur dans des cages sombres et répugnantes de fientes.

En France, la majorité des canards et oies sont enfermés dans des cages de batterie où ils ne peuvent ni se lever, ni se retourner, ni étendre leurs ailes.

Les oies vomissent bien évidemment, mais la spécificité de leur long cou ne leur permet de rejeter que très peu de nourriture. Elles subissent donc des spasmes  douloureux à longueur de journée, et respirent de plus en plus difficilement car leurs poumons se compressent. Leur foie grossit tellement vite que leurs autres organes n’ont plus de place, et se fissurent ou explosent souvent avec la pression. Elles subissent automatiquement des hémorragies internes, leurs intestins ne tiennent pas le coup de ces énormes quantités à rejeter, et les diarrhées par kilos, sont pleines de sang.

image

Les canards et les oies sont alors entassés dans des caisses jusqu’à un abattoir où ils sont saignés.

image

Si on aime un tant soit peu les animaux, ne pas manger ce foie gras, ridicule et superficiel, est le premier acte de respect envers eux.

Ne cautionnez pas non plus que ce soit un aliment de fête.

image

Les canards et les oies sont également torturés pour leurs plumes

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply