Les végétariennes

Claude

30 novembre 2014
image

Claude, 34 ans, Marseille, Chef d’entreprise.

Depuis combien de temps es-tu végétarienne ?
16 ans

Comment et pourquoi es-tu devenue végétarienne ?
J’ai toujours aimé les animaux.
Quand j’avais 15 ans, je n’ai plus voulu manger de « bébés animaux » comme je le disais : agneaux et veaux.
Je ne comprenais pas qu’on les tue et qu’on les mange. Puis à 18 ans, j’ai arrêté tous les autres. J’étais encore loin d’imaginer les conditions d’élevage et d’abattage. Tout cela m’a confortée. Sans regret.
La seule raison pour laquelle je suis végétarienne est donc exclusivement liée à la souffrance infligée aux animaux. Aujourd’hui, je ne pourrais plus jamais en manger et considère que leur vie vaut autant que la mienne

Que manges-tu et que ne manges-tu pas qui provient des animaux ?
Pas de viande, pas de poisson, pas de produits laitiers. Je mange des œufs mais bios et des fruits de mer sauf le crabe, le homard et le poulpe qui sont des êtres fascinants.

Attaches-tu autant d’importance à porter du cuir, fourrure, plumes, que d’être végétarien ?
C’est la seconde étape pour moi. Je porte toujours du cuir mais de moins en moins. Je n’ai jamais porté de fourrure et n’en porterai jamais. Idem les plumes et j’ai honte pour moi de porter ma doudoune Moncler après le scandale récent des oies en Italie.

Si tu n’en portes pas, quelles sont tes marques préférées ?
J’adore ce que fait Stella Mc Cartney en imitation cuir. C’est joli, il y a un choix fou (sacs, chaussures, etc) et ça reste luxueux.

Utilises-tu des produits de beauté testés ou non testés sur les animaux ? Quelles sont tes marques préférées ?
Non testés : shampooings, gels douches et déos…
Pour les marques, je ne me rappelle pas; c’est un peu au gré de ce que je trouve en boutique bio. Weleda c’est basique, ça se trouve facilement et ce sont de bons produits.
Pour le maquillage, c’est comme le cuir. Je n’ai pas encore sauté le pas du maquillage non testé. Ça viendra…

Le bio est-il important pour toi ? Quels produits bio utilises-tu ou manges-tu ?
Oui, très. Mais j’évite le bio de grandes surfaces.
Je vais au Bio Cop et j’achète mes fruits et légumes à un petit producteur bio local qui est sur le marché à côté de chez moi.
Au Bio Cop, j’achète le lait de soja vanille et le lait d’amandes. Les sauces tomates au Tofu sont divines pour faire des pâtes bolognaises VG. Egalement les yaourts au soja banane, les steak de soja (que je cuits et mets dans une salade – succulent), les gaufres, les pâtes, les lentilles, les amandes, etc…et surtout tous les produits d’entretien de la maison.
Je reste fidèle au Monop’ pour le coca, le nutella et le fromage

Soutiens-tu une association de protection animale ?
Sea Shepherd
L’association Brigitte Bardot
Daphné Sheldrick au Kenya
J’ai également rencontré une personne de l’association Animals Asia qui défend les ours en Asie. Ce qu’ils font est extraordinaire
Les plus actives ne sont pas forcément les plus connues…

Comment ressens-tu les réactions de ton entourage face à ton végétarisme ?
La plupart des gens ne comprend pas. Hier soir encore je dînais chez des amis et on m’a dit : « Mais attends, les lentilles et les tomates souffrent aussi non ?! »…donc, No Comment. Disons que je m’en fous et j’ai l’habitude maintenant. Cependant, je trouve malgré tout les gens de plus en plus sensibles à la cause animale de manière générale. De plus en plus de personnalités écrivent sur le sujet (Franz Olivier Giesbert, A.Caron, …).

Des personnes sont-elles devenues végétariennes à ton contact ?
Peut être une de mes amies, Juliette. Même si je sais qu’elle y pensait depuis longtemps. Une ou deux autres ne tarderont pas à franchir le pas (petite victoire !).

As-tu un message à faire passer ?
Que chaque personne qui mange de la viande aille dans un abattoir.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply